Site Internet du Terre Neuve Sportif
Logo du TNS

Le Terre Neuve Sportif
ou la Passion du travail à l'eau avec les chiens Terre-Neuve




Il faut prendre soin de lui



L'alimentation Les vaccinations
Les vermifugations L'entretien




Bien le nourrir


Juste quelques rappels qui nous paraissent importants en ce qui concerne l'alimentation des chiots de grande race.
- Elle est synonyme de santé "Un esprit sain dans un corps sain".
- Elle permet également de lui communiquer la place hiérarchique qu'il occupe.

L'alimentation à un rôle primordial dans la croissance et dans l'équilibre de votre Terre-Neuve. Sa nourriture doit être adaptée et régulière. Elle doit être servie dans une gamelle propre. Il aura aussi besoin de calme et d'un endroit à lui où il pourra être tranquille.

1 ) Le chiot ne doit pas avoir d'alimentation trop riche en protéines. Cela permet de pouvoir ralentir sa croissance et ainsi éviter les problèmes osseux. Respectez les conseils de votre éleveur.

2 ) Les chiots T.N. ont souvent besoin d'apports supplémentaires de calcium, de vitamines et de sels minéraux. Surveillez ses membres antérieurs et consultez votre vétérinaire à ce sujet. Ne tentez jamais de doser vous même les apports vitaminiques !

3 ) Trois repas journaliers jusqu'à l'âge de 06/08 mois et deux ensuite. (1/3 le matin et 2/3 le soir). Vous minimiserez ainsi les risques de torsion d'estomac.

4 ) Le chien doit manger avant vous, toujours au calme et seulement lorsque vous lui en donnerez l'autorisation. La gamelle devra être surélevée au fur et à mesure de sa croissance pour éviter les torsions des membres antérieurs.

5 ) Il ne devra jamais jouer après ses repas sous peine de torsion d'estomac. Jouez avec lui avant de le nourrir.


Si vous nourrissez votre chien avec de la nourriture sèche (croquettes), n'oubliez jamais de remplir la gamelle d'eau fraîche.

Le Terre-Neuve est prédisposé à l'obésité et vous devrez faire attention à ne pas trop forcer sur la ration ou à ne pas lui donner d'alimentation trop riche. Cette dernière doit être adaptée à la vie du chiot et à sa dépense physique (Sédentaire, travail à l'eau, sorties...). Un "Gros" chien n'est pas un chien en bonne santé.

S'il travaille, Il ne faudra jamais lui donner sa gamelle du matin avant ses activités et attendre au moins deux heures après la fin de son entraînement avant de le nourrir.

Vous pouvez lui donner des os à ronger car ils constituent une gâterie appréciée et aussi un substitut à la brosse à dent. Cela lui permet de renforcer sa mâchoire et d'éliminer le tartre. Il faut toujours choisir des os qui ne fassent pas d'éclats. Vous trouverez dans le commerce des genoux ou jarrets de bœufs qui seront mieux adaptés.

Jamais d'os de lapin ou de volaille !!




Le vacciner pour le protéger


La seule vaccination obligatoire en France est celle contre la rage (Dans certains départements). Toutefois, nous ne pouvons que vous conseiller vivement de faire vacciner votre chien tous les ans. Le rappel annuel est un devoir qui permet de combattre les infection bactériennes ou virales qui peuvent mettre en péril la vie de votre compagnon.

Le chiot est immunisé par les anticorps de la mère jusqu'à l'âge de 6 à 8 semaines, ensuite il faut le vacciner. Un bon éleveur ne vous vendra jamais un chiot non tatoué ou non vacciné. Vous serez ensuite en charge de lui faire ses rappels annuels.

Il vous faudra de toutes façons le certificat de vaccination anti-rabique, un certificat de bonne santé et le carnet de vaccinations si vous voulez participer à des manifestations canines, camper ou bien voyager à l'étranger avec votre animal.


Votre vétérinaire connaît parfaitement les différents vaccins a administrer à votre chiot ainsi que les périodes de rappels. (CHLRP)


Les plus répandus sont les suivants :
   (C) Virus de la maladie de Carré
   (H) Virus de l'Hépatite de Rubarth
   (L) Bactéries de la Leptospirose
   (P) Virus de la Parvovirose

Dans les zones à risque :
   (R) Virus de la Rage

Et pour les chiens vivant en meute ou en chenil :
   (Pi) Virus de la Toux du chenil (Para influenza)



Il existe également un vaccin qu'il est important de connaître contre la piroplasmose et qui n'est pas fait systématiquement par le praticien. La piroplasmose est une maladie parasitaire très grave transmise par les tiques. Si le chien en est atteint et n'est pas vacciner, il faut réagir dans les heures qui suivent sinon, il risque la mort. Le vaccin n'évite pas d'attraper la maladie, mais le chien immunisé ne risque plus de mourrir brutalement.


Il est fortement conseillé de vermifuger son chien avant chaque rappel annuel des vaccinations.




Le vermifuger régulièrement


La vermifugation des chiots est importante et commence très tôt chez l'éleveur. La première se fait à environ 15 jours et la deuxième vers trois semaines. Ensuite, il faut vermifuger à deux mois puis tous les mois jusqu'a 8 mois et enfin une fois par an.

Les vermifuges existent sous forme liquide, de comprimés, de pâte orale ou d'injections sous cutanées. Ils n'ont pas tous le même spectre et pour être efficaces, il est conseillé de les alterner. Certain agissent sur les vers ronds, les autres sur les vers plats. D'autre sont dits à large spectre et permettent un traitement plus général ou une bonne prévention.

Pour savoir si un chien à des vers, il suffit d'observer ses selles et de constater la présence d'anneaux ou de vers blancs.

Un parasitage plus important se traduit par un amaigrissement et un ventre ballonné chez le chiot.

Un chiot infesté de puces est prédisposé à avoir des vers de type ténia. Les larves de puces qui le transmette sont ingérées par le chien lorsqu'il se lèche. Un traitement anti puces juste avant la vermifugation diminue donc ce risque.

Il sera également exposé à la DAPP (Dermite par Allergie aux Piqûres de Puces). C'est une sorte d' eczéma sanguinolent qui entraîne des démangeaisons importantes.

Il existe une prévention spécifique par comprimés contre la dirophilariose qui est une maladie parasitaire cardiaque. La contamination se produit dans les régions à risques (Sud de la France) et cette maladie grave est transmise lors de la piqûre d'un moustique.




Le brosser et le laver


En plus de protéger régulièrement le chiot contre les puces et les tiques, il faut lui faire prendre très jeune l'habitude de se faire brosser et laver.

Un brossage hebdomadaire complet entretien son pelage et enlève le sous poil mort. Il est conseillé d'utiliser une étrille à dents longues pour bien pénétrer dans la fourrure déjà dense. Pour aérer le sous poil et la peau, un soufflage régulier est la bonne solution. Un simple sèche cheveux (avec sortie à air froid) peut suffire pour le souffler à rebrousse poils.

Le chiot ne doit pas être lavé avant l'age de 3 ou 4 mois afin de ne pas le perturber dès son arrivée à la maison. Ensuite, vous pourrez le laver 2 à 3 fois par an. Il faut employer un shampoing neutre et spécifique pour préserver son sous poil. Un bain à l'eau claire de temps en temps est recommandé.

Il faut aussi lui apprendre à se laisser regarder les dents, couper les ongles ou les poils indésirables, nettoyer les yeux s'ils coulent (Avec une compresse et non du coton), laver les oreilles avec une lotion spécifique et les essuyer (jamais de coton tige) etc...

Autant de moments privilégiés qui contribueront à créer cette complicité que vous obtiendrez avec votre Terre-Neuve à force de patience et de persévérance.

Mais quelle récompense lorsqu'il sera grand !!




© Copyright T.N.S - Crédit photographique pour toutes les images de ce site